GPS Guide Pharma Santé

Publicité

Vous êtes ici

Portrait

Innover sans cesse pour communiquer différemment

Lundi, 25 Octobre, 2021 - 12:15

Partager

Nouveaux budgets, nouveaux savoir-faire : McCANN Health qui voit augmenter son chiffre d’affaires de 20 % est aligné au réseau FCB Health, ce qui revient à doubler l’offre Santé au sein de cette nouvelle entité qui est IPG-Health. Philippe Pariente qui avait anticipé le développement des stratégies digitales, mesure la puissance des campagnes sans force de vente et voit émerger un nouveau modèle de communication vers les professionnels.

Philippe Pariente, Président McCANN HealthSur quoi repose votre développement cette année ?

- Philippe Pariente : « Nous enregistrons cette année 20 % de croissance. Une tendance qui devrait se poursuivre en 2022, car nous développons nos activités dans de nombreux domaines. Cette augmentation est aussi liée aux deux entités légales de notre groupe en France qui nous permet de gérer de nombreuses marques. C’est aussi le dynamisme de notre réseau McCANN Health, qui fait ses preuves avec pas mal de budgets globaux et locaux que nous avons remportés à l’issue de compétitions cette année. Nous sommes désormais présents chez Pfizer, Gileads et BMS. Cela montre que nous sommes capables de gérer des problèmes très complexes en nous appuyant sur une organisation que nous cherchons à rendre optimale.

 

Sur quoi mettez-vous l’accent ?

- P. P. : “Sur le plan scientifique, nous avons totalement surdimensionné nos équipes par rapport aux agences concurrentes. Aujourd’hui, sur 90 salariés à temps complet, 30 sont dédiés à la stratégie médicale et au Copywriting médical. Ceci représente une force de frappe quantitative et qualitative que je ne vois pas chez nos concurrents. J’ai fait ce choix il y a 12 ans en arrivant et je ne regrette pas cette option clairement scientifique. Nous avons également mis l’accent sur la stratégie et la création, mais aussi la communication Omni-Chanel et les données. Ce développement digital est clairement attendu aujourd’hui tant sur le marché français, qu’international. Trois personnes sont dédiées à ces stratégies digitales, accompagnées par deux chefs de projet. Nous avons également musclé l’équipe créative pour accompagner cette accélération du digital. Il y a deux ans, les clients n’attendaient qu’un site Internet et des applications sur iPad. Aujourd’hui, nous avons clairement dépassé l’étape de création de quelques bannières.”

 

Quelles évolutions constatez-vous ?

- P. P. : “Aujourd’hui, on nous approche pour concevoir des lancements de produits purement digitaux y compris à l’échelle européenne. Des campagnes qui n’associent sur le terrain aucune force de vente. Il s’agit d’inbound marketing. Une démarche selon laquelle le digital procède à la qualification des cibles à travers la communication. On teste les contenus, les fréquences, les cibles. En fonction des retours, nous faisons évoluer la communication. C’est un changement profond que nous avions déjà observé dans le grand public. Aujourd’hui cela prend une tournure très importante à tel point que nous parlons de nouveau modèle de communication vers les professionnels. Plus personnalisées, les campagnes digitales nous permettent de Targeter et les cibles de façon la plus personnalisée possible.”

 

 

Comment répondez-vous plus précisément aux attentes ?

- P. P. : “La grosse différence entre le consumer d’autres secteurs repose sur le fait que les médecins n’achètent pas le produit. Ils le recommandent, le prescrivent. L’idée est bien aujourd’hui d’affiner la connaissance de la cible au travers de ses appétences au digital ou des contenus qui l’intéressent. Les outils que nous développons offrent cette possibilité d’être le plus en phase possible avec leurs besoins. Le représentant du laboratoire reste au centre du dispositif. Le visiteur médical devient chef d’orchestre de sa communication pas seulement face à face, mais au niveau digital. Cette nouvelle approche commence vraiment à prendre forme sur de nouveaux projets, y compris sur des lancements de produits. Ces opérations leur permettent de tester le modèle, pour l’adapter à d’autres lancements. Cet alignement en juillet dernier avec le réseau FCB Health permet de doubler la taille de l’offre. Nous sommes passés de 2500 personnes dans chaque réseau à 5000 aujourd’hui. À l’heure actuelle nous rapprochons les outils dont on dispose pour démultiplier les possibilités d’innover et de communiquer différemment.”

 

Propos recueillis par Laurence Mauduit

Tous les portraits