GPS Guide Pharma Santé

Publicité

Vous êtes ici

L'emploi dans l'industrie pharmaceutique

Après une croissance fulgurante de ses effectifs jusqu’en 2007, l’industrie pharmaceutique ne cesse de voir ses effectifs diminuer… Les mutations technologiques, économiques, réglementaires, la concurrence de nouveaux acteurs mondiaux bouleversent ce secteur. Pourtant les besoins de recrutement sont conséquents à la faveur des nouveaux métiers émergents qui nécessitent des profils et des compétences toujours plus pointus.

 

État des lieux

■ 98 810 salariés en 2014
■ Diminution de -0,6 % des effectifs
■ 7e année consécutive de réduction des effectifs

Si la barre fatidique des 100 000 emplois dans l’industrie pharmaceutique avait été franchie négativement en 2013, elle est repassée en positif en 2015. Ce chiffre n’englobe que le périmètre du médicament à usage humain représenté par le Leem. Si l’on ajoute la pharmacie vétérinaire, le dispositif médical, la chimie fine et la distribution, ce sont plus de 300 000 acteurs qui travaillent dans le secteur des industries de la santé.

Les emplois de production demeurent la famille de métiers la plus importante avec 43 % des effectifs totaux du secteur. Les effectifs restent stables quoiqu’on note un léger recul de 0,31 %. Quant à la Recherche & Développement, ses effectifs ont diminué de 0,63 % et la branche commercialisation accuse une baisse de 1,47 % qui ne devrait pas repasser en positif au regard des fusions-acquisitions annoncées dans l’industrie dans les prochains mois.

Pour autant, la filière recrute pour faire face aux prochains départs à la retraite de nombreux salariés. De nouveaux métiers émergent notamment dans le secteur de la qualité et de la sécurité et des hautes technologies.

Entre 2008 et 2015, ce sont près de 10 000 emplois qui ont été perdus, malgré les recrutements.

Près de 15 000 départs à la retraite sont prévus d’ici 2020, les industries du médicament devraient recruter 10 000 nouveaux salariés dans les deux ans à venir.

La tendance du marché est au recrutement d’effectifs moins nombreux mais de plus en plus qualifiés pour s’adapter aux nouvelles mutations de la filière industrie. Avec un taux de recrutement de 8,6 % annuel, l’industrie demeure l’un des principaux pourvoyeurs d’emploi en France. En 2015, près de 8 500 personnes ont été embauchées en CDI et CDD.
 

 

Des opportunités de carrière pour tous

L’Observatoire des métiers des entreprises du médicament ne cesse de s’enrichir au fil des années avec l’apparition de nouveaux métiers dans ce secteur. Cet outil incontournable permet de prendre le pouls des différentes branches et de s’informer sur les formations requises pour orienter un projet professionnel. Il est accessible sur le site www.leem.org.

Les postes proposés dans l’industrie du médicament s’adressent aussi bien à des candidats non qualifiés qu’à des profils hautement qualifiés. Pour autant, on constate que 50 % des effectifs sont diplômés à bac +2 et que 46 % des acteurs de l’industrie pharmaceutique sont cadres. Les moins de 26 ans représentent 17,8 % des recrutements. Chaque année, près de 1 700 jeunes sont recrutés en contrat d’alternance et 7 500 stagiaires en moyenne participent au travail des équipes. Les débouchés sont vastes : chercheurs, assureurs qualité, responsables de fabrication, techniciens de production ou de maintenance, médecin produit…

 

Recrutements réalisés en 2014 selon le type de contrat