GPS Guide Pharma Santé

Publicité

Vous êtes ici

Les chiffres-clés du marché du médicament

Le marché mondial de l’industrie pharmaceutique en plein bouleversement

En 2016, une nouvelle donne modifie le paysage et les stratégies de l’industrie pharmaceutique mondiale et française : les petits talonnent les grands.

Raison principale, l’arrivée de nouveaux traitements spectaculaires dans le diabète, l’hépatite C ou encore dans l’immuno-oncologie, les thérapies cellulaire et génétique, le microbome. Ainsi, des petits laboratoires méconnus mais très innovants damnent le pion à des majors. Pour ne citer qu’un exemple, le Britannique GSK, ex-numéro trois mondial, a été largement dépassé par le Danois Novo Nordisk grâce à ses innovations dans le traitement du diabète. Autre raison de taille : le nouvel essor des génériques encouragé par la chute des brevets. On estime qu’en six mois, ces copies de médicaments peuvent remplacer 80 % des ventes d’un médicament. Ainsi les anciens blockbusters des Big Pharma tombés dans le public concourent-ils à la plongée des chiffres des laboratoires qui, sous peine d’innover encore et toujours, voient leur équilibre fragilisé. Pour faire face à ce contexte, l’histoire se répète et les industries du médicament se lancent de nouveau dans de vastes opérations de fusions-acquisitions pour maintenir leur croissance.

 

Les grands laboratoires mondiaux

 

Le marché pharmaceutique mondial progresse de 8,9 % par rapport à 2014.

La France passera de la 5e à la 8e place mondiale à horizon 2020 dépassée par le Brésil, le Royaume-Uni et l’Italie.

Perspectives 2020

Le marché mondial va afficher le double de la croissance des cinq dernières années gagnant 350 milliards de dollars.

Avec un chiffre d’affaires de 1 069 milliards de dollars soit une hausse de 8,9 % par rapport à l’année précédente, les Etats-Unis demeurent les leaders du marché.

Ils représentent 41 % du marché global suivis par le top 5 européen (Allemagne, Royaume-Uni, France, Italie, Espagne) qui occupe 13 % du marché et la Chine 11 %.

« Le marché mondial demeure confronté aux pertes de brevets, avec environ 190 milliards de dollars de chiffre d’affaires impactés dans les cinq ans », estime Stéphane Sclison, Directeur de la stratégie d’IMS Health France.

Les secteurs dominants

Les maladies transmissibles, qui regroupent plusieurs pathologies (HIV, hépatite…) représenteront 15 % du marché mondial.

L’oncologie dominera la pharmacie mondiale en 2020 avec 11 % du marché, suivi par le diabète (10 %).

Le poids des innovations

225 nouvelles molécules sont attendues entre 2016 et 2020, contre 184 entre 2011 et 2015.

470 médicaments seront disponibles pour traiter les maladies orphelines.

D’ici 2020, dans le domaine de l’oncologie, 91 % des nouvelles substances actives seront des thérapies ciblées, 33 % des produits avec un bio marqueur et 33 % viseront des indications orphelines.

Source : Etude Intelligence. 360  IMS HEALTH (30 mars 2016)

 

Prévisions des parts du marché mondial de l'industrie pharmaceutique en 2017