GPS Guide Pharma Santé

Publicité

Vous êtes ici

Les chiffres-clés du marché du médicament

En 2017, le marché mondial du médicament a dépassé le seuil des 1 000 milliards de dollars de chiffre d’affaires soit environ 826 milliards d’euros, en croissance de 6 % depuis 2016.

Le marché américain et notamment celui des États-Unis reste le plus dynamique, avec 45 % du marché mondial, loin devant les principaux marchés européens : Allemagne, France, Italie, Royaume — Uni et Espagne, qui ne réalisent que 16,5 % de parts de marché, devant le Japon (7,8 %) et les pays émergents (Chine et Brésil) qui se hissent déjà à 10,7 %.

 

LES PRINCIPAUX MARCHÉS PHARMACEUTIQUES DANS LE MONDE EN 2007 ET 2017
Source : IQVA

Visuel-1_Chiffres-Cles_IP.jpg

 

De lourds investissements en recherche et développement

Dotée d’un haut potentiel d’innovation, de croissance et de création d’emplois, l’industrie pharmaceutique en France reste l’une des rares branches professionnelles dans laquelle les jeunes trouvent un emploi à l’issue de leur formation. Chaque année, plus de 8 500 collaborateurs sont recrutés par l’industrie pharmaceutique, essentiellement dans les domaines de la recherche et développement, de la production et de l’administration. Cette industrie de proximité est aussi fortement implantée dans les territoires : la France compte ainsi plus de 270 sites industriels répartis dans toutes les régions.

Cette industrie d’innovation réinvestit chaque année plus de 10 % de son chiffre d’affaires dans la recherche et le développement de nouvelles solutions thérapeutiques au bénéfice des patients.

 

La France : 4e pays producteur en Europe, 5e position mondiale

La France réunit de nombreux atouts pour exercer un véritable leadership européen dans ce domaine : qualité des équipes de recherche fondamentale et appliquée, maillage hospitalier dense, système de santé permettant un accès large à l’innovation, tissu industriel couvrant la diversité des activités de recherche et de production. Pourtant, le durcissement des conditions de régulation économique entraîne un recul des positions françaises en Europe. Ainsi, la France, autrefois au 1er rang, n’est plus que le 4e producteur européen. Une réalité qui se traduit en terme de résultats. En 2017, les médicaments ont permis de réaliser près de 54,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 47 % à l’exportation. Cependant le marché pharmaceutique régulé en ville et à l’hôpital n’enregistre un chiffre d’affaires que de l’ordre 23 Mds d’euros, se situant au même niveau qu’en 2009. Cette industrie a pourtant fait face à l’augmentation du nombre de patients traités (sous le double effet de la démographie et de l’épidémiologie), au vieillissement de la population et à deux vagues majeures d’innovations thérapeutiques concernant les nouveaux traitements de l’hépatite C en 2013 et plus récemment, les immunothérapies dans le cancer. Si la France occupe encore le 5e rang au niveau mondial, sa part de marché recule de 2,2 points en dix ans. Un signal inquiétant dans un contexte de forte concentration de ce marché puisque les 5 premiers groupes pharmaceutiques représentent déjà 23,6 % du marché mondial.

 

La France à la peine dans la production des médicaments innovants :
sur les 91 médicaments autorisés en Europe en 2017, seuls 6 sont produits en France contre 16 au Royaume-Uni, 15 en Allemagne et 12 en Irlande.

 

4e plus gros contributeur à la balance commerciale

Alors que la balance commerciale nationale fait face à un très lourd déficit, celle des médicaments s’établit à 6,8 milliards d’euros, en baisse de 12 % par rapport à 2016. Le médicament reste pourtant le 4e plus gros contributeur à la balance commerciale.