GPS Guide Pharma Santé

Publicité

Vous êtes ici

Toutes les nominations

Odette Tomescu-Hatto nommée Directrice des Affaires internationales de l’Institut Pasteur

Odette Tomescu-Hatto est docteure en Science Politique/Relations internationales à Sciences Po Paris et titulaire d’un Master of Sciences MSc de l’Université de Montréal, ainsi que d’une licence en affaires publiques de l’Université de Bucarest. Elle est également professeure associée à Sciences Po Paris où elle enseigne depuis 20 ans les relations internationales et la diplomatie publique.

Nommée Directrice des Affaires internationales de l’Institut Pasteur, Odette Tomescu-Hatto est chargée de développer les coopérations scientifiques et de piloter les partenariats au niveau international, mais aussi de contribuer à l’élaboration de projets conjoints avec les autres membres du Pasteur Network.

Étienne Pot nommé Délégué interministériel à la stratégie nationale pour les troubles du neurodéveloppement

Médecin de santé publique, avec une spécialisation en management des établissements de santé depuis 2013 et une spécialisation clinique en addictologie, Étienne Pot a développé par la suite une expertise dans le champ du handicap.

Directeur médical de la Fondation John Bost depuis 2023, il avait rejoint la fondation en tant que médecin il y a cinq ans. Elle regroupe 40 établissements et services sanitaires médico-sociaux en Île-de-France, qui accueillent et accompagnent 2 000 personnes avec des troubles du neurodéveloppement, en situation de handicap psychique ou avec polyhandicap.

Étienne Pot a également été médecin à la direction générale de la Fondation « Les amis de l’atelier », qui accueille notamment des personnes autistes et/ou ayant un trouble du développement intellectuel entre 2016 et 2018. Il a également travaillé comme conseiller scientifique pour le Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) à France Stratégie, entre 2016 et 2023, sur les sujets relatifs à la prévention, la promotion de la santé et les ressources humaines en santé.

Il était auparavant, expert à la Haute Autorité de santé au sein de la commission du social et médico-social depuis 2018.

Étienne Pot a également créé une entreprise spécialisée en santé publique en 2019, Epcare, assurant notamment des missions d’audit pour des institutions du secteur sanitaire et médico-social, sur les sujets de qualité et de recommandations de bonnes pratiques professionnelles.

Étienne Pot a été nommé le mercredi 8 novembre 2023, en conseil des ministres, délégué interministériel à la stratégie nationale pour les troubles du neurodéveloppement. Placé sous l’autorité de la ministre chargée des Personnes handicapées, le délégué assure le pilotage de la mise en œuvre, au niveau interministériel, de la nouvelle stratégie nationale, en veillant à la prise en compte des besoins spécifiques aux personnes autistes, Dys, TDAH, TDI. Il garantit le recours régulier à l’expertise et l’expérience des usagers, des professionnels et des scientifiques et coordonne le déploiement territorial de la stratégie.

Élodie Wilmet nommée Directrice de l’accès au marché et des affaires gouvernementales de Biogen France

Docteur en pharmacie et titulaire d’un master en management de l’industrie pharmaceutique de l’ESC Dijon, ainsi que d’un MBA High Potential Program de l’école de management Bocconi à Milan, Élodie Wilmet était directrice accès au marché, affaires gouvernementales et engagement patients au sein d’Astellas France depuis 2020, avant de rejoindre Biogen. Bénéficiant d’une expérience de plus de vingt-deux ans dans l’industrie pharmaceutique, elle a initié sa carrière dans des fonctions marketing et vente au sein des Laboratoires Pierre Fabre Oncologie, Chiesi et Grunenthal, au niveau mondial puis en filiale, tant au siège que sur le terrain.

Élodie Wilmet a ensuite orienté sa carrière vers de nouvelles fonctions stratégiques en prenant la Direction du département accès au marché, affaires publiques, communication et associations de patients au sein de Sandoz, alors filiale du groupe Novartis. Elle est engagée au sein des associations professionnelles du secteur de l’industrie des médicaments sur des problématiques d’accès des patients à l’innovation ainsi que dans un cercle de talents représentant les multinationales étrangères installées en France pour mieux appréhender les grandes problématiques publiques et sociétales des entreprises.

Paul de Marnix est nommé Directeur général de 21

Diplômé de l’Essec, de l’université Panthéon – Assas et du King’s College de Londres, Paul de Marnix a commencé sa carrière à Bruxelles, au Parlement européen comme collaborateur auprès de l’ancien ministre et député européen Alain Lamassoure, de 2014 à 2017 avant de rejoindre l’agence de communication et d’affaires publiques APCO Worldwide à Paris.

En 2019, il rejoint l’Assemblée nationale comme conseiller communication d’un groupe parlementaire puis le cabinet de Brigitte Klinkert, ministre déléguée chargée de l’Insertion en 2020. Paul de Marnix était Directeur de la communication et des relations institutionnelles de Nexem depuis 2021. 

Il pilote désormais 21, l’accélérateur d’innovation sociale de la Croix-Rouge française de Nexem ayant pour mission de répondre aux besoins des personnes vulnérables en transformant l’offre sociale, sanitaire et médico-sociale par l’innovation et l’énergie entrepreneuriale. 

David Seignolle, nommé Directeur des opérations de EUROAPI

David Seignolle rejoint EUROAPI après avoir travaillé chez Bain & Company en tant qu’expert associé dans le secteur Pharmaceutique. David Seignolle vient de passer 6 ans chez TEVA où il a occupé plusieurs postes tels que Directeur des opérations pour un réseau de sites de production Teva API, vice-président Global Supply Chain API et Biologics, ou directeur de site de production. Il a également travaillé 5 ans chez McKinsey & Company en France et aux États-Unis où il était spécialisé dans les opérations pharmaceutiques, après avoir commencé sa carrière dans les achats chez Toyota Motor Europe. David Seignolle est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en génie mécanique et industriel et d’un mastère spécialisé en management des achats internationaux.

Marion Santin, nommé Directeur juridique, conformité et propriété intellectuelle de EUROAPI

Ancienne collaboratrice dans les cabinets d’avocats Kramer Levin Naftalis & Frankel LLP puis DLA Piper, Marion Santin a rejoint Sanofi en 2006 où elle a d’abord occupé le poste de responsable juridique affaires industrielles avant de devenir directrice Juridique Alliances & Partenariats, puis Fusions-Acquisitions et enfin des Opérations commerciales des équipes juridiques basées en Asie, au Moyen-Orient, en Inde, à Hong-Kong et Taïwan. Marion Santin, avocate au Barreau de Paris, est titulaire d’un DEA de droit des Affaires ainsi que d’un Magistère de droit des activités économiques de l’Université Paris I — Panthéon-Sorbonne.

Rachel Sabattier nommée Directrice Compliance de Bristol Myers Squibb France

Experte de l’accompagnement des laboratoires pharmaceutiques sur les sujets de gouvernance et d’évaluation des risques, Rachel Sabattier intègre GSK en 2004 comme Responsable Audit et Projets. En 2010, elle y est nommée Compliance Officer, puis en 2014 au sein de GSK Santé Grand Public. Elle est promue Ethics & Compliance Officer pour la France, le Maghreb et l’Afrique francophone.

En 2019, elle rejoint Astellas en tant que Directrice Ethics & Compliance France où elle assurera notamment avec son équipe et en collaboration avec les fonctions Juridique et Affaires Pharmaceutiques le déploiement du dispositif d’encadrement des avantages et le développement de la gouvernance locale.

Rachel Sabattier est diplômée de l’École Supérieure de Commerce de Nantes (Audencia). Elle est également titulaire de la Certification Leading Professional in Ethics & Compliance. Elle a débuté sa carrière en tant que Responsable de mission en Audit et Conseil au cabinet Salustro Reydel (1997-2000) puis comme auditeur interne au sein du Groupe Bolloré (2000-2004).

Zoé Brengard nommée Directrice Financière de Bristol Myers Squibb France

C’est en 1997 que Zoé Brengard rejoint Bristol Myers Squibb abord en tant qu’analyste financière au département Achats Europe, puis responsable Process SAP, Contrôleur interne, et enfin Contrôleur de gestion. Au sein de l’équipe Bristol Myers Squibb France elle a été responsable du reporting et des fonctions siège. En 2007, elle rejoint la Division Export Afrique en tant que Manager du Contrôle de Gestion de l’Afrique francophone et de l’Israël. Elle est promue Directrice Associée Finance Moyen-Orient Afrique en charge du Maghreb, de l’Afrique francophone, d’Israël en 2011. En 2012, elle est nommée Directrice du Contrôle de Gestion pour Bristol Myers Squibb France. Zoé Brengard est diplômée de l’École Supérieure Libre des Sciences Commerciales Appliquées (ESLSCA) à Paris. Elle a débuté sa carrière en tant que consultante pour l’UNESCO à Dakar (Sénégal).

Karine Levesque élue Présidente de l’association Tulipe

Directrice générale de la filiale française du groupe CSL Vifor, son parcours et ses convictions l’ont continuellement amenée à s’impliquer activement en milieu associatif. Motivée par l’impact individuel sur le devenir collectif, Karine Levesque s’est beaucoup investie au cours de ces dernières années, sur la transmission du savoir et le mentorat pour les jeunes de milieu défavorisé et plus récemment, sur un plan syndical notamment en s’investissant en tant que membre du Conseil d’Administration du LEEM.

Olivier Duclos est nommé Président de CRISTERS

Pharmacien depuis 1997, Olivier Duclos a d’abord occupé pendant 15 ans différents postes opérationnels sur des sites de production industrielle internationaux et de sous-traitance. Il a ensuite évolué pendant 10 ans à la direction des Affaires pharmaceutiques dans des laboratoires exploitants. En 2021, il rejoint le laboratoire CRISTERS comme Directeur général et de pharmacien responsable. Olivier Duclos déjà vice-président des affaires pharmaceutiques, scientifiques et RSE au sein du Gemme (Association

Générique même médicament) est nommé Président de CRISTERS, laboratoire français de médicaments génériques détenu par la Coopérative Welcoop.

 

Nicolas Doudeau élu Président de l’Association française fédérative des étudiants en psychiatrie (Affep)

L’Association française fédérative des étudiants en psychiatrie (Affep) est désormais présidée par Nicolas Doudeau pour un mandat d’un an. Cet étudiant en année de césure de master 2 pour la recherche — entre les quatrième et cinquième semestres — à Lille (Nord), ayant choisi l’option psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, a pris ses fonctions à l’occasion d’une assemblée générale de l’Affep organisée le 30 novembre 2023 lors du congrès français de psychiatrie à Lyon (Rhône).
 

Cécile Ribot nommée Directrice des Ressources humaines France de Servier

Diplômée d’HEC Paris, Cécile Robot possède plus de 20 ans d’expérience, en particulier dans le domaine des Ressources humaines. Elle débute en 2001 sa carrière chez L’ORÉAL [marketing et marque employeur] puis rejoint en 2007 le Boston Consulting Group en qualité de Consultante en stratégie. Elle intègre en 2009 le Groupe Danone, où elle occupe plusieurs postes à responsabilité au sein des Ressources humaines jusqu’en 2022 : Responsable du Développement des Organisations, HRBP, Directrice Organisations et Compétences, DRH Opérations [usines, bases logistiques] et Directrice Relations sociales et DRH des Services partagés. Avant de rejoindre Servier, Cécile occupait les fonctions de DRH France & Monaco chez COTY.

Laurence Peyraut à la tête du Leem

Laurence Peyraut, âgée de 56 ans, est diplômée de Paris X — Nanterre. Après un DESS Marketing Banque et Finance, elle démarre sa carrière chez AXA en 1990 en tant que Responsable marketing. Elle poursuit sa carrière chez Barclays en 2003, comme Directrice marketing et communication en France puis en Europe avant d’être nommée à Londres Directrice mondiale de la marque Barclays. En 2013, elle rejoint le laboratoire Roche en France en tant que Directrice Communication, Affaires Publiques et RSE puis devient Secrétaire générale de Danone en France en 2016. Laurence Peyraut a créé et co-présidé Financi’Elles, première fédération de réseaux de femmes cadres de la finance, afin de promouvoir les femmes au plus haut niveau des organisations.

Laurence Peyraut est, par ailleurs, Vice-Présidente au comex d’Entreprises et Progrès, particulièrement en charge de la gouvernance des entreprises en progrès, membre du Siècle des Femmes et Chevalière de la Légion d’Honneur.

Pr Nicolas Girard nommé chef du département d’oncologie médicale de l’Institut Curie

Le Pr Nicolas Girard, pneumologue spécialisé en oncologie thoracique, est nommé chef du département d’oncologie médicale [DOM] de l’Institut Curie pour une durée de 4 ans. 

Professeur à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en — Yvelines [UVSQ] et coordinateur de l’Institut du Thorax Curie-Montsouris, le Pr Nicolas Girard est impliqué dans de nombreux projets de recherche clinique et translationnelle. Il coordonne également le domaine des tumeurs thoraciques rares du réseau européen de référence EURACAN et est le Président de l’International Thymic.

Véronique Walsh nommée Présidente de Gilead en France

Médecin de formation, Véronique Walsh dirige la filiale de Gilead au Royaume-Uni et en Irlande, depuis 2021. Préalablement, Véronique Walsh a acquis une expérience dans de nombreuses aires thérapeutiques chez Bristol-Myers Squibb [BMS], notamment en tant que directrice des Business Units Neurologie, Rhumatologie, Virologie, puis Cardiologie entre 2011 et 2018, avant de devenir directrice générale Benelux de 2019 à 2021.

 

Experte du secteur, s’appuyant sur 25 années d’expérience dans l’industrie, Véronique Walsh a par ailleurs occupé des fonctions au niveau européen dans les vaccins chez Sanofi Pasteur MSD jusqu’en 2011, après être entrée en 1991 chez Pasteur Mérieux. Elle a notamment été directrice générale adjointe de Sanofi Pasteur MSD UK, responsable de l’accès au marché, des affaires publiques, de la communication et de la planification stratégique.

Elle est titulaire d’un MBA de l’École de commerce de Lyon obtenu en 1990. En 2010, elle a également obtenu un certificat d’études supérieures en économie de la santé destiné aux professionnels de la santé de l’Université de York.

Isabelle Adenot nommée Présidente de l’Agence du Numérique en Santé [ANS]

Présidente du Conseil National de l’Ordre des Pharmaciens de 2009 à 2017, Isabelle Adenot a notamment impulsé et conduit des projets innovants, dont la conception et la mise en œuvre du Dossier Pharmaceutique [DP].

Isabelle Adenot a ensuite présidé, de 2017 à 2023, la CNEDiMTS [Commission Nationale d’Évaluation des Dispositifs Médicaux et des Technologies de Santé — HAS] et s’est notamment occupée de l’évaluation des Dispositifs Médicaux connectés, dont ceux intégrant de l’intelligence artificielle.

Stéphane Solinski devient Directeur général de Laf Santé

Directeur général de Sport 2000 durant ces 12 dernières années, Stéphane Solinski devient Directeur général de Laf Santé. Créée en 2014, Laf santé anime les réseaux Pharmacie Lafayette, Parapharmacie Lafayette, Optique Lafayette et Médical Lafayette au sein du groupe Hygie31.

Son expérience précédente de 8 ans au sein du groupe Atol en tant que Directeur Marketing et Achat puis Directeur général adjoint ont consolidé son expertise du secteur de l’optique. Enfin, dans les années 90 et avant de participer à la création de la startup caradisiac.com, il a exercé dans la Direction Marketing de Renault.

Nienke Feenstra nommée Présidente de Takeda France

Titulaire d’un master en science de l’Université de Pharmacie de Groningen aux Pays-Bas en 1997, Nienke Feenstra commence sa carrière chez SmithKline Beecham (aujourd’hui GSK) où elle crée le département d’Économie de la santé. À partir de 1999, elle occupe, chez Servier, différentes fonctions commerciales et marketing nationales et internationales, avant d’intégrer, en 2011, l’industrie des dispositifs médicaux chez LifeScan Benelux. C’est en 2014 qu’elle rejoint Takeda, où elle occupe plusieurs postes de direction, notamment de Ia BU Hôpital aux Pays-Bas et en Ressources humaines au niveau européen.

Takeda France est la troisième filiale que dirigera Nienke Feenstra, après la Hongrie (2015-2017) et la Pologne (2019-2023}. En Pologne, elle était Présidente de l’association des laboratoires pharmaceutiques innovants Infarma pendant la pandémie et la guerre en Ukraine [2020-2023].

Grégory Émery, nommé Directeur général de la Santé

Ce médecin spécialisé en santé publique et médecine sociale de l’université Paris 6 est titulaire d’un master en éthique des pratiques de la recherche de l’université Paris-Sud. Il a été au début de sa carrière, chef de projet scientifique au groupe Unicancer [ex-FNCLCC] puis chargé de mission à l’Espace éthique de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris [AP-HP]. Il a intégré la direction générale de l’offre de soins [DGOS] en tant que conseiller médical en 2012.

Grégory Émery a rejoint la Haute autorité de santé [HAS] en 2015 où il a pris la responsabilité du service chargé de l’évaluation des dispositifs médicaux [DM] et a piloté la mise en œuvre du « forfait innovation ».

Ancien conseiller de deux ministres de la Santé, Agnès Buzyn et Olivier Véran, ainsi que du Premier ministre Édouard Philippe au plus gros de la crise du Covid en 2020, Grégory Émery a aussi effectué un court passage à l’Agence française de développement [AFD], qu’il avait rejoint le 15 juin 2020 en tant que responsable de la division santé et protection sociale.

Bintou Boïté a été nommée directrice déléguée des systèmes d’information de la Cnam

Bintou Boïté a démarré et réalisé une grande partie de sa carrière professionnelle au sein de la CPAM des Hauts-de-Seine, occupant notamment le poste de directrice adjointe et directrice générale adjointe entre 2005 et 2016. Elle a rejoint la Cnam en 2017 sur la maîtrise d’ouvrage et la gestion des métiers de production, au sein de la Direction déléguée aux opérations.

Dans le cadre de ses missions, Bintou Boïté a notamment piloté l’intégration de régimes partenaires (mutuelles étudiantes, mutuelles de la fonction publique), ainsi que l’intégration des 6 millions d’assurés du RSI (Régime Social des Indépendants) au système de production de l’Assurance Maladie. En parallèle, elle a déployé les projets de refonte des systèmes d’information des prestations en nature et en espèces versées aux assurés, visant à augmenter la part de traitement automatisé des dossiers.

Pages