GPS Guide Pharma Santé

Publicité

Vous êtes ici

Actualités

Dernières news

Portrait

Au centre d’un écosystème digital unique regroupant la quasi-totalité des professionnels de santé en France, M-Eden a intégré le groupe Vidal depuis un peu plus d’un an. Denis Lefebvre Directeur général de M-Eden passe aujourd’hui à la vitesse supérieure pour harmoniser l’information entre la ville et l’hôpital en partageant des informations ciblées tant sur les innovations que les produits matures. Il s’explique.

Focus

L’e-santé s’est de nouveau installée au cœur de l’actualité médiatique et parlementaire alors de l’examen de du Projet de Loi de Financement de la Sécurité sociale pour 2023 qui vient d’être adoptée. Objet de toutes les attentions, sur fond de désertification médicale, l’e-santé offre un meilleur accès aux soins et améliore leurs conditions d’exercice des professionnels de santé. Les industriels accélèrent son essor. Décryptage des 5 tendances qui marqueront le pas en 2023.

Nominations Récentes

Manon Chonavel nommée directrice de cabinet du directeur général de la Cnam

Dès janvier 2020 Manon Chonavel rejoint le Conseil d’Etat à sa sortie de l’ENA (promotion Molière) et devient rapporteure à la section sociale sur des thématiques en matière de droit du travail, de santé et de sécurité sociale. Au sein de cette haute juridiction, Manon Chonavel a également été rapporteure à la première chambre de la section du contentieux, spécialisée notamment dans les contentieux sociaux ainsi que les contentieux en matière de droit à la santé et de droit de l’urbanisme.  

Manon Chonavel est titulaire d’une Licence d’histoire de l’université La Sorbonne Paris IV, d’un Master de recherche en sociologie de l’Ecole des hautes études en sciences sociales et d’un Master en affaires publiques de Sciences Po.

Elle a également été enseignante en questions sociales auprès des étudiants préparant le concours d’admission à l’ENA, désormais INSP, ainsi qu’enseignante en droit public en classe préparatoire Égalité des chances, de l’ENA.

Laurent Saint-Martin prend la tête de Business France

Ancien député de la troisième circonscription du Val-de-Marne, Laurent Saint-Martin a été nommé directeur de Business France, agence publique chargée de promouvoir la France auprès des investisseurs étrangers.

Diplômé de l’École des hautes études commerciales du Nord (EDHEC), Laurent Saint-Martin possède une expérience soutenue dans le secteur du financement des entreprises. Il entame sa carrière professionnelle en tant que chargé d’affaires innovation à Oséo dans le Nord-Pas de Calais. En 2012, il est nommé Responsable Études à Oséo Picardie et participe à la mise en place de Bpifrance dans la région. En 2013, il est nommé Délégué innovation en Île-de-France avant de rejoindre la Direction de la relation entreprises d’Euronext en 2016.

Il dispose d’une solide expérience politique et parlementaire. Député du Val-de-Marne de 2017 à 2022, rapporteur général de la Commission des Finances, de l’Économie générale et du Contrôle budgétaire à l’Assemblée nationale, Laurent Saint-Martin a aussi été conseiller régional au sein de la région Île-de-France. Durant sa mandature, Laurent Saint-Martin a notamment été l’auteur d’un rapport parlementaire sur la fiscalité des Français nés aux États-Unis.

Paul-François Cossa nommé Directeur général Santé grand public France de Sanofi

Paul-François Cossa rejoint Sanofi en 2012 où il effectue une grande partie de sa carrière à l’international. Il débute en tant que chargé du business development au sein de la filiale Turquie-Moyen Orient puis celle des marchés émergents de 2015 à 2017. En 2019, il prend la direction de l’entité Médecine générale au sein de la filiale canadienne. Paul-François Cossa dirige par la suite la filiale tchèque puis, à partir d’avril 2020, l’entité Santé grand public pour l’Europe centrale et orientale. Paul-François Cossa a débuté sa carrière au BCG (Boston Consulting Group) en 2004.

Paul-François Cossa est diplômé de l’École Polytechnique et de l’Institut de Technologie du Massachusetts.

Vincent Strubel, nommé Directeur général de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi)

Ingénieur des mines de formation, Vincent Strubel est un ancien élève de l’École polytechnique (promotion 2000) et de Télécom Paris. Il a officié de 2005 à 2009 comme expert en sécurité des systèmes d’exploitation à la Direction centrale de la sécurité des systèmes d’information (DCSSI), laquelle devient en 2009 l’Anssi. Il y a ensuite successivement occupé le poste de chef du laboratoire architectures matérielles et logicielles (2009 à 2012) puis de chef de la division scientifique et technique (2012 à 2014), pour ensuite devenir sous-directeur expertise (2014 à 2020). Ces deux dernières années, il a tenu le rang de directeur de l’Opérateur des systèmes d’information interministériels classifiés (Osiic).

Mohamed Zaki nommé Directeur médical de ADC Therapeutics

Mohamed Zaki a passé plus de 20 ans dans le développement de médicaments en oncologie et en hématologie. Plus récemment, il a occupé le poste de vice-Président et responsable mondial du développement en oncologie chez AbbVie.

Avant AbbVie, il a passé 9 ans chez Celgene. Auparavant, Mohamed Zaki a travaillé chez Sanofi-Aventis et Centocor, Inc., une filiale de Johnson & Johnson.

Il a obtenu son doctorat en médecine et sa maîtrise à la faculté de médecine de l’université Ain Shams au Caire, en Égypte et son doctorat à l’université de Pennsylvanie et à la faculté de médecine de l’université Ain Shams dans le cadre d’un programme menant à un diplôme conjoint. Mohamed Zaki a également fait partie du corps professoral de ces deux établissements et a été médecin praticien plus tôt dans sa carrière.

Emmanuel Hirsch devient le nouveau Directeur de l’éthique d’Orpéa

Expert reconnu des questions éthiques formé à l’université de Tours (Indre-et-Loire), Emmanuel Hirsch s’est consacré très tôt à l’éthique médicale — sujet pour lequel il consacrera son doctorat. Préfigurateur de l’espace éthique de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), qu’il dirige depuis sa création en 1995, il prend la tête en 2012 de la structure qui succède à l’espace éthique de l’AP-HP : l’espace de réflexion éthique de la région Île-de-France, dont il conservera la direction jusqu’en septembre 2022. En 2010 et jusqu’en 2022 également, il endosse en parallèle les fonctions de Directeur de l’Espace national de réflexion éthique Alzheimer (Emera), qui deviendra, en 2014, l’Espace national de réflexion éthique des maladies neurodégénératives. De 2018 à 2022, il préside le conseil pour l’éthique de la recherche et l’intégrité scientifique de l’université de Paris-Saclay, où il officie également comme professeur des universités en éthique médicale.

Nommé professeur émérite en 2022, il préside également le conseil éthique de l’Institut Rafaël. Emmanuel Hirsch a été fait chevalier de la Légion d’honneur et chevalier des Arts et des Lettres.

Rodolphe Bourret nommé Directeur général du CHU de Nice

À la tête du centre hospitalier de Valenciennes (Nord) depuis 2017, Rodolphe Bourret est le nouveau directeur général du CHU de Nice.

Sa formation scientifique initiale le conduit a commencé sa carrière comme radio physicien au CHU de Grenoble. Rodolphe Bourret aussi diplômé de l’EHESP a principalement exercé ses fonctions dans cinq hôpitaux universitaires (Grenoble, Hospices Civils de Lyon, Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille, Saint-Étienne et Montpellier) avant de prendre la direction du centre hospitalier de Valenciennes.

Il a été Directeur général adjoint et Directeur recherche et innovation du Centre Hospitalier Universitaire de Montpellier, et par intérim Directeur général du CHU de Montpellier puis Directeur des Hôpitaux du Bassin de Thau et du CH de Millau.
Il est titulaire d’une Habilitation à diriger des Recherches en droit privé, d’un Doctorat d’Université (Physique), d’un diplôme de Directeur d’Hôpital de l’EHESP, d’un diplôme d’ingénieur (génie atomique) et d’un agrément de physicien spécialisé N° TP300 (Radiophysicien). 

Alexandre Conroy élu Président de Carmat

Diplômé d’HEC Paris, Alexandre Conroy a débuté sa carrière au sein de l’industrie pharmaceutique et des biotechnologies. Il a ensuite exercé au sein de Becton Dickinson & Co (NYSE), groupe spécialisé dans les dispositifs médicaux, le diagnostic et les sciences de la vie. En 30 ans au sein de cette organisation, il a notamment occupé les postes de Président de l’unité Pharmaceutical Systems, Président des régions Amériques et EMEA et Président de l’unité Medication Delivery Solutions dans des contextes de croissance, de redressement et d’intégration d’acquisitions.

De 2019 à 2022, Alexandre Conroy a dirigé les opérations industrielles mondiales du groupe dans le contexte de la pandémie de COVID-19 et de ses impacts sur les chaînes d’approvisionnement. Alexandre Conroy a été membre du comité exécutif et « corporate officer » de Becton Dickinson & Co.

Jean Dutoya élu Président de l’association des directeurs de MDPH

Titulaire depuis 2004 du concours de catégorie A de la fonction publique territoriale après un diplôme d’études approfondies (DEA) sociologie et cultures associatives à l’université Paris 1, Jean Dutoya a débuté au sein du groupe Amnyos en 2002 en tant que consultant stratégies et politiques publiques avant de devenir Directeur en charge du développement. En 2016, il rejoint le ministère des Outre-mer comme conseiller emploi et affaires sociales. Nommé développeur de projets chez Amnyos en 2017, il retourne dans l’administration publique en 2020 pour devenir conseiller chargé des entreprises inclusives auprès de Brigitte Klinkert, alors ministre déléguée à l’Insertion. Directeur de la MDPH de l’Essonne depuis novembre 2021, Jean Dutoya connait déjà le secteur du handicap.

De 2014 à 2015, il a participé au déploiement de la prestation « potentiel emploi » dans vingt-cinq départements (évaluation de l’employabilité des personnes en situation de handicap) en collaboration avec la Direction générale de la cohésion sociale, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie et des MDPH. Il a aussi contribué à l’évaluation nationale de l’offre d’intervention de l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) ainsi qu’à une étude sur le processus d’orientation des demandeurs d’emplois bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés.

Catherine Barthélémy élue vice-Présidente de l’Académie nationale de médecine pour 2023 et Présidente pour l’année 2024

Membre de la quatrième division Santé publique de l’Académie nationale de médecine dont elle est membre depuis 2015, le Professeur Catherine Barthélémy est la première femme à être élue vice-Présidente de l’Académie nationale de médecine pour 2023. Elle deviendra Présidente de l’Académie nationale de médecine en 2024.

Médecin pédiatre, psychiatre et physiologiste, Catherine Barthélémy est Professeur honoraire à la Faculté de médecine de Tours où elle a assuré les fonctions de vice-doyen Recherche. Chef de service honoraire au CHU de Tours, elle y a dirigé pendant 20 ans le groupe Inserm « Autisme, Imagerie, Cerveau ». Elle a reçu le prix d’honneur de l’Inserm en 2016. Également co-fondateur de l’Arapi (Association de professionnels et de familles pour la recherche sur l’autisme et la prévention des inadaptations) en 1983 dont elle en a été la Présidente ainsi que la vice-Présidente durant plusieurs mandats jusqu’en 2019.

Détentrice de la Légion d’Honneur, Commandeur dans l’Ordre national du Mérite, elle préside actuellement le Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) « Autisme et troubles du neurodéveloppement ».

Pages

Toutes les nominations